VISUAL ART

 < Back / Retour
Bookmark and Share

STRING HOUSE - LA MAISON DE FICELLE
by Anick Maréchal (France)
15/03/02

Niveau: 6 ème - 11-12 years old


english translation



LUNDI 18 OCTOBRE 1999
ATELIER ARCHITECTURE

PREMIÈRE EXPÉRIENCE
OBJECTIFS:
- Modifier le rapport à un lieu familier
- Créer un événement
- Appréhender l'espace par une expérience physique et sensorielle
- Engager la participation d'un public choisi qui s'implique par le jeu créatif

Le groupe d'élèves de l'atelier, a vidé la salle d'arts plastiques de ses tables et tabourets. La salle garde néanmoins son statut. Ce qui est mis en place ce soir est le début d'une réalisation collective qui connaîtra son aboutissement lundi prochain. Dix neuf classes vont se succéder pendant toute la semaine, soit environ 500 élèves. Il s'agit maintenant de sculpter le vide...pour seul matériau, de la ficelle agricole bleue à volonté. Pour outils, ciseaux et agrafeuse.

Réflexion ... Comment faire? Où accrocher la ficelle? ... puis action !
Au bout d'une 1/2 heure, il est très difficile de circuler, des fils sont tendus dans tous les sens.
Constat des élèves : c'est fouillis.
Naît alors l'idée qu'il faudrait peut-être organiser, mettre de l'ordre,( Le Corbusier : "l'architecture, c'est la mise en ordre" ) et proposer aux classes qui viendront des actions précises.

A nouveau, réflexion...
RECHERCHE ET INVENTION D' UN SYSTÈME QUI DICTE UNE FAÇON DE TENDRE LES FILS.
Ce système prend en compte les contingences du lieu : quels sont les endroits où il est possible d'arrimer des fils solides ? ... puis action!
Résultat : un semblant de structure apparaît. "parcelles" "toile d'araignée"
Une consigne est définie pour la première classe qui va intervenir : rendre praticable. (aménager des passages).



photos © Anick Maréchal

MARDI 19
6ème 8 (S.E.S. 15 élèves)
A l'entrée les élèves sont muets puis ils pénètrent dans la chose à quatre pattes, à plat ventre,passent sous les fils, se glissent dans certaines parcelles, prennent vite conscience de la difficulté à se déplacer dans le lieu . A l'évidence, il est utile de rendre la chose praticable pour la classe suivante.
Action: objectif atteint.
Certains fils ont été déplacés pour relever l'ensemble perçu comme trop bas pour circuler. De nouvelles ficelles ont été tendues avec des points d'ancrage les plus hauts possible.

MERCREDI 20. 4 CLASSES.
5ème 1 : Se mettre par 2, choisir un plan limité par des segments de fils tendus et rendre ce plan visible : le matérialiser.

6ème 1 : Matérialiser les croisements de fils importants.

5èmé 2 : Créer des lignes verticales.

6ème4 : A partir des verticales existantes, réaliser des "murs" verticaux.

A la fin de cette journée, des rideaux de fils verticaux, ébauchent des sortes de couloirs la plupart sans issues. Une sorte de plafond constitué d'une nappe de fils entrecroisés et noués, bas côté fenêtres, haut côté couloir, se dessine nettement. Le travail des différentes classes a donc bien été guidé par les quelques éléments de structure mis en place par l'atelier. Côté couloir, on peut circuler debout sous ce plafond. Côté fenêtres, il est nécessaire de se mettre à quatre pattes.


photos © Anick Maréchal

JEUDI 21. 4 CLASSES.
5ème 4 ; Circulation/obstacles.
Observer les passages qui prennent forme et les rendre praticables.
A la fin de l'heure, les élèves prennent conscience du fait qu'ils se sont appropriés les "rideaux" verticaux existants, pour les enrouler, les tresser, afin d'agrandir les passages. L' objectif n'a pas été atteint, ils proposent donc la même consigne à la classe suivante.

6ème 2 : Circulation/obstacles. Observer les passages qui prennent forme et les rendre praticables.

5ème 7 : Verticales/horizontales. Créer des lignes ou des surfaces verticales et horizontales.

4ème 3 (29 élèves...) : Fenêtres, hublots, trouées. Façonner des cercles, qui constitueront des sortes de hublots.

Le soir, je reste un peu pour couper quelques fils trop longs, vérifier la fixation de certains, libérer le robinet du lavabo, qui commence à prendre un air penché... Je contemple l'oeuvre inachevée... 10 classes vont encore se succéder ici ! ... bien observer l'ensemble, bien choisir les consignes...

VENDREDI 22. 5 CLASSES
4ème6 : fenêtres, hublots, trouées. Façonner des cercles, qui constitueront des sortes de hublots.

6ème6 : Terminer les cercles. Signaler les toits des passages par des éléments trés visibles.

3ème 4 : Mettre de l'ordre : organiser des parcelles de votre choix.

4ème4 (2 heures)
Au choix :
1- Créer une circulation obligatoire en organisant les passages
existants : CONDUIRE-LIMITER
2-Intègrer les tables.
3-Recherche de solutions pour "sculpter" le plafond du passage principal afin d'éviter la monotonie de l'ensemble.
Les élèves regrettent d'avoir pour seul matériau de la ficelle bleue, considérant qu'il serait plus facile de lutter contre la monotonie avec l'introduction d'autres couleurs. Cependant, à la fin de leur intervention, ils sont satisfaits d'avoir trouvé des solutions monochromes à ce problème. Ils constatent qu'il est plus subtil de jouer sur l'épaisseur, le dessin des lignes de ficelle : nouer, tresser, enrouler, accumuler, ... que de jouer sur la couleur.

3ème1 : Les mêmes consignes que la classe précédente.

LUNDI 25. 4 CLASSES
4ème 7 : LIGNES DE FORCE
Renforcer les lignes qui semblent importantes :
-du point de vue visuel
-du point de vue de la structure
Est-ce que ce sont les mêmes ?

6ème 7 : Améliorer la circulation, la rendre plus évidente, plus facile.

5ème 8 : "Nettoyer" les différents espaces obtenus afin de simplifier et structurer l'architecture du lieu.

6ème3 (2 heures, classe "à dominante" arts plastiques) : Une place pour chacun, chacun son chapeau.

L'ATELIER ARCHITECTURE
Après avoir vécu "l'aventure" dans leurs classes respectives, les élèves de l'atelier mettent la dernière main à l'ouvrage et testent avec leur corps l'architecture des lieux.
Une vidéo prise pendant la semaine permet de constater l'évolution de la chose.

CONCLUSION:
C'EST : LA MAISON DE FICELLE
Chaque classe a trouvé des solutions qui a permis à la "maison de ficelle" de se développer et d'évoluer tout au long de la semaine.
L'espace s'est construit et organisé grâce à un enchaînement de consignes précises, définies par chaque classe pour la classe suivante.

Tous les élèves ont participé avec plaisir et intérêt.

Cette réalisation éphémère permet aux élèves de se poser des questions et de comprendre la manière de pratiquer des artistes du "Land'art". La semaine suivante, ils feront connaissance avec Christo et Jeanne-Claude, Andy Goldsworthy et Nils Udo par le biais de séquences vidéo , de livres et de diapositives.

Installation, performance, création in situ, art-évenement, entrent dans leur vocabulaire grâce à une expérience qui les interpelle et les séduit.


photos © Anick Maréchal


MONDAY 18 OCTOBER 1999
ARCHITECTURE WORKSHOP

FIRST EXPERIENCE
OBJECTIVES:
- To modify the report to a familiar place.
- To create an event.
- To discern space by a physical and sensorial experiment.
- To engage the participation of a chosen public that implies itself by the creative game.

The students group of studio cleared out the visual arts room of its tables and stools. The room keeps nevertheless its statute. What is set up this evening is the beginning of a collective realization that will succeed next Monday. Nineteen classes will follow one another during all week, let be about 500 students. The matter is now to carve the emptiness... with only material : blue agricultural string at will. For tools : scissors and stapler.

Thought.. How to do ? Where to hang the string ? ... Then action !
After of an 1/2 hour, it is very difficult to circulate, strings are stretched in all directions. The students note : i'is jumble !
Idea rise that it would be necessary to organize, put order, (Le Corbusier : "Architecture, it's put in order") and propose definitely for actions to the following classes.

Again, thought...
LOOK FOR AND INVENTION FOR A SYSTEM TO STRETCH THE STRINGS.
This system uses the contingencies of the place : which are the places where it is possible to fix solid strings ? ... Then action !
Result: a kind of structure appears. "Small fragments" "spider's web"
An instruction is defined for the first class which will break in : to make passable. (To create ways).


photos © Anick Maréchal

TUESDAY 19
6th 8 (S.E.S. 15 students) = 11/12 years old
In the entry students rermain silent then they penetrate in the "thing" on all fours, one's face, cross under the strings, glide into any small fragments. It's coming to them the difficulty to move in place. It stands to reason that it's useful to make passable for the following class.
Action: reached objective.
Some string were moved to set up all the installation which is perceived too low to circulate. New strings were stretched on higher corners.

WEDNESDAY 20. 4 CLASSES
5th 1=12/13 years old:
to work in shifts (2 students), choose a limited plan by segments of stretched strings and render visible the plan, to materialize it.

6th 1: to materialize the important croisements of strings.

5th 2: To create vertical lines.

6th 4: From existing verticals, realize vertical "walls".

In this afternoon curtains of vertical strings "sketch out" kinds of corridors without exits. A kind of ceiling constituted by a sheet of crossed and tied strings, low beside windows, high beside corridor, is clearly visible. The work of the different classes has therefore well being guided by the some structure elements set up by the studio. On the corridor side, the people can stand under this ceiling. On the windows side, it's necessary to go on all fours.


photos © Anick Maréchal



THURSDAY 21. 4 CLASSES
5th4: Movement/obstacles.
Observe the passages which take form and to make passable.
At the end of period, it's coming to the students that they appropriate vertical existing "curtains", to wind them, to braid them, in order to enlarge the passages. The objective wasn't reached, they propose therefore the same instruction to the following class.

6th 2: Movement/obstacles.
Observe the passages which take form and to make passable.

5th 7: Vertical/horizontal.
Create vertical and horizontal lines or surfaces.

4th 3 (29 students)=13/14 years old:
Windows, scuttles, openings.
Shape circles which will constitute kinds of scuttles.

Evenings, I stay a little longer to cut some too long strings, to verify the fixing of some ones, to liberate the faucet of the wash-basin, which begin looking odd... I contemplate the unfinished work.. 10 classes moreover will succeed themselves here! ... To well observe the unity, well choose instructions...

FRIDAY 22. 5 CLASSES
4th 6: Windows, scuttles, openings. Shape circles which will constitute kinds of scuttles.

6th 6: To finish circles. Signalize the roofs of passages by much visible materials.

3th 4 = 14/15 years old:
To set in order: to organize small fragments of your choice.

4th 4 (2 hours):
For choice:
1- To create an obligatory circulation while organizing the existing passages : DRIVE-LIMIT
2- To integrate tables.
3- Look for solutions "to shape" the ceiling of principal passage in order to avoid the monotony of unity.
Students regret to have for only material the blue string, considering that it would be easier to fight against the monotony with the introduction other colors. Nevertheless, at the end of their intervention, they are satisfied to have found monochrome solutions to this problem. They note that it's more subtle to play on the thickness, the drawing of string lines: tie, braid, wind, accumulate,... than to play on the color.

3th 1: The same instructions that the preceding class.

MONDAY 25. 4 CLASSES
4th 7: LINE OF FORCE
To brace lines which seem important:
- about visual point of view
- about structure point of view
Are the same ?

6th 7: To improve circulation, to make it more evident, easier.

5th 8: "To clean" the obtained different spaces in order to simplify and structure the architecture of the place.

6th 3 (2 hours, classify "to dominating" visual arts) :
A place for each, a hat for each.

ARCHITECTURE WORKSHOP
After to have lived "the adventure" in their respective classes, the students of the studio lend a last helping hand at the work and test with their body the architecture of places.
I realize a videomovie during the week which allows to note the evolution of the thing.

CONCLUSION:
THIS IS: STRING HOUSE
Each classes found solutions that allowed the "string house" to develop and to evolve throughout the week. The space built itself and organized owing to a precise instructions sequence, defined by each class for the following class.

All students participated with pleasure and interest.

This ephemeral realization allows students to put itself questions and to understand the manner to practice artists of the Land Art. The following week, they will do knowledge with Christo and Jeanne-Claude, Goldsworthy Andy and Udo Nils by the videomovies, by books and slides.
Installation, performance, in-situ creation, happening, enter into their vocabulary owing to an fascinating experience.
 


photos © Anick Maréchal