VISUAL ART

Art Teaching Resources / Ressources pour la Classe d'Arts Plastiques
Bookmark and Share

Artist's Quotes | Citations d'Artistes

Most of them are in French, but you can consult the Judy Decker's quotes collection in english.

A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z


A

"Dans les années 60, les Abakan furent une étape. Bien des raisons complexes donnèrent vie à leur création. Mais pardessus tout, il y avait cet impérieux besoin de me prouver à moi-même et aux autres que je pouvais dépasser les limites traditionnelles du tissage ; le sublimer, le transcender pour en faire un art à l'état pur."
Magdalena Abakanowicz, Interieurs, extérieurs, documentaire de Thierry Spitzer,1999.

"A la pointe de mon pinceau, il m'arrive - je vis pour ces moments-là - d'inventer un trait. Douceur, partage : reconnaître un trait !"
Alechinsky

"Je ne fais que poser la Colonne sans fin de Brancusi à même le sol, au lieu de la dresser vers le ciel. La plus large part de la sculpture est priapique, l'organe masculin en l'air. Dans ma pièce, Priape est à terre."
Carl André

" Le nouveau réalisme a rassemblé des artistes qui ont perçu, avant les autres, les problèmes posés par les rapports avec l'objet, l'objet produit, mécanique, rejeté, la production de masse, les affiches. Ils ont essayé de comprendre la civilisation dans ce qu'elle a de matériel, le problème de l'envahissement des slogans, de la publicité, de la machine, des supermarchés, le monde urbain et l'objet manufacturé. "
Arman

B

"The job of the artist is always to deepen the mystery."
Francis Bacon

"Vous savez, pour moi la peinture -et plus je vieillis, plus c'est vrai- est un accident. Je la conçois, mais je n'arrive presque jamais à ce que j'avais prévu. Elle se transforme elle-même. En fait, je sais rarement ce que sera la toile et beaucoup de choses se produisent par accident, parce que cela devient un procédé de savoir quel élément de l'accident je vais choisir de préserver."
Francis Bacon

"You cannot forget history but at the same time you have to forget it, or else you can't create. I look backwards and forwards at the same time."
"On ne peut pas oublier l'histoire et en même temps, il est nécessaire de l'oublier, parce que sinon, on ne peut pas créer. Je regarde vers l'arrière, et en même temps vers l'avant."
Stephan Balkenhol

"La hiérarchie selon laquelle le ciel se trouve en haut et la terre en bas, n'est de toute façon qu'une convention à laquelle nous nous sommes habitués, mais à laquelle nous ne sommes pas obligés de croire."
Georg Baselitz, cité in Georg Baselitz, Cologne, Bedikt Taschen, 1990.

"Every line means something."
"Chaque ligne signifie quelque chose."
Jean-Michel Basquiat

"Picasso est venu à l'Art primitif pour redonner ses lettres de noblesse à l'Art Occidental et moi je suis venu à Picasso pour donner ses lettres de noblesse à l'Art dit primitif."
Jean-Michel Basquiat

"Je pars dans ma toile, je mets des couleurs, je ne sais pas du tout où je vais. Je ne connais ni sa forme, ni sa destinée. Je ne sais rien. Je suis entre deux morts : la toile qui n'est pas encore née et la toile qui est à faire. On est entre deux infinis négatifs."
Jean Bazaine, propos recueillis par Michel Ledoux, dans son essai : "Corps et création", 1992.

"Le corps est comparable à une phrase qui vous inviterait à la désarticuler pour que se recomposent, à travers une série d'anagrammes sans fin, ses contenus véritables."
Hans Bellmer, L'Anatomie de l'image.

"[...] (la) sculpture commence avec la pensée, passe par son élocution, puis sa réalisation."
Joseph Beuys

"[...] Tout ce qui concerne la créativité est invisible, est substance purement spirituelle. Et ce travail, avec cet invisible, voilà ce que j'appelle la "sculpture sociale". Ce travail avec l'invisible est mon domaine. D'abord, il n'y a rien à voir. Ensuite, lorsqu'il s'incarne, il paraît d'abord sous forme de langage.
Joseph Beuys

"J'ai commencé à peindre régulièrement sur les affiches arrachées des murs, car elles avaient l'avantage de réunir à elles seules les qualités des matériaux que j'utilisais. Compte tenu de leur volume, de leur découpe, elles étaient déjà des objets. Tout ce qui m'intéressait était contenu dans un seul et unique matériau. "
Jean-Charles Blais

"Les objets ne finissent jamais ; ils s'intersectent avec d'innombrables combinaisons de sympathie et d'innombrables chocs d'aversion. "
Boccioni

"Je voudrais synthétiser les formes uniques de la continuité dans l'espace, effectuer une fusion d'une tête avec son ambiance, montrer le prolongement des objets dans l'espace, modeler la lumière et l'atmosphère, fixer les formes humaines en mouvement."
Boccioni, cité in F. Popper, l'Art cinétique, 1967.

"Lorsque j'ai cherché à la trace les objets de ma propre enfance, ce ne sont pas les objets de ma propre enfance que j'ai retrouvés, mais les choses de l'enfance en tant que telle. "
Boltanski

"Dans chacune de mes installations, j'essaie de créer une situation, un environnement multi sensoriel pour donner aux gens "qui ne font que passer" l'envie de s'attarder. Surprendre les gens et leur donner du plaisir, c'est ce qu'on peut faire de plus subversif."
Céleste Boursier-Mougenot

"What is real is not the external form, but the essence of things... it is impossible for anyone to express anything essentially real by imitating its exterior surface."
"Ce n'est pas la forme extérieure des choses qui est réelle, mais l'essence des choses ; partant de cette vérité, il est impossible à quiconque d'exprimer quelque chose de réel en imitant la surface extérieure des choses."
Brancusi

"Il y a un but dans toutes les choses, pour y arriver, il faut se dégager de soi-même."
Brancusi

"Les choses ne sont pas difficile à faire, ce qui est difficile, c'est de nous mettre en état de les faire."
Brancusi

"Dans la nature, il y a un espace tactile, je dirai presque manuel... C'est cet espace qui m'attirait beaucoup, car c'était cela la première peinture cubiste, la recherche de l'espace...
Ce qui fut la direction maîtresse du cubisme, c'est la matérialisation de cet espace nouveau que je sentais."
Georges Braque

"J'aime la règle qui corrige l'émotion et l'émotion qui corrige la règle."
Georges Braque

"Le créateur n'est plus propriétaire de son travail (...) Ce travail étant considéré comme un fond commun, il ne peut s'agir d'en revendiquer la paternité de la façon possessive selon laquelle il existe des peintures authentiques de Courbet et des faux qui n'ont aucune valeur."
Daniel Buren, Catalogue "Mise en garde", 1969.

C

"L'important, c'est que le mobile attrape le vent. Un mobile, c'est comme un employé de la fourrière.
C'est un employé de la fourrière pour le vent.
Comme un employé de la fourrière attrape n'importe quel chien, le mobile attrape n'importe quel vent qu'il soit bon ou mauvais. Moi-même je suis comme mes mobiles, quand je suis dans la rue j'attrape aussi des choses."
Alexandre Calder

"Painting from nature is not copying the object ; it is realizing one's sensations."
Paul Cézanne

"Synthétiser ce n'est pas nécessairement simplifier dans le sens de supprimer certaines parties de l'objet : c'est simplifier dans le sens de rendre intelligible. C'est en somme, hiérarchiser."
Paul Cézanne, Conversation avec Paul Cézanne, Ed. Macula, p.179.

"Ce que j'aime avec la photographie c'est qu'elle représente un moment d'arrêt dans le temps, comme un poème. La peinture, quelle que soit sa durée de réalisation, parle toujours de ce moment quintessentiel."
Chuck Close

"Ne sois pas original, sois unique."
Cocteau

"Ma peinture s'alimente de la complexité de la matière-couleur en la faisant évoluer vers un imaginaire, sans jamais pour autant mortifier la palpitation de la matière originaire."
Cremonini

"Durant deux ans -1975 et 1976- je vais peindre des chiens derrière des murs de brique, des chiens acrobates. [...] Le spectateur est situé face à ces murs qui s'interposent et marquent le nu de la toile symétriquement aux animaux; il est alors lui-même en cage, derrière les grilles ou les claustras."
Henri Cueco (à propos de la série "les claustras")

D

"Art is not what you see, but what you make others see."
Edgar Degas

"Le dessin n'est pas la forme, il est la manière de voir la forme."
Edgar Degas

"C'est très bien de copier ce que l'on voit ; c'est beaucoup mieux de dessiner ce que l'on ne voit plus que dans sa mémoire. C'est une transformation pendant laquelle l'imagination collabore avec la mémoire. Vous ne reproduisez que ce qui vous a frappé, c'est-à-dire le nécessaire. Là, vos souvenirs et votre fantaisie sont libérés de la tyrannie qu'exerce la nature. Voilà pourquoi les tableaux faits de cette façon par un homme ayant une mémoire cultivée, connaissant bien les maîtres et son métier sont presque toujours des oeuvres remarquables, voyez Delacroix !"
Edgar Degas

"It's really absurd to make an image, like a human image, with paint today, when you think about it, since we have this problem of doing or not doing. But then all of a sudden it was even more absurd not to do it."
De Kooning, Collected writtings, 1988.

"Je dessine en peignant et je ne sais pas la différence entre peindre et dessiner. Les dessins qui m'intéressent le plus sont faits les yeux fermés... Je commence sur du vulgaire papier machine ou du papier à lettres, les yeux fermés et je sens ma main glisser sur le papier. J'ai une image en tête mais les résultats me surprennent.
D'ailleurs, savez-vous que Soutine, que j'admire, n'a jamais fait un dessin. Et le Greco non plus. Il dessinait avec le pinceau dans la peinture."
De Kooning

"What moves men of genius, or rather what inspires their work, is not new ideas, but their obsession with the idea that what has already been said is still not enough."
Eugène Delacroix

"La composition est une organisation d'analogies."
Eugène Delacroix

"Je vois dans les peintres, des prosateurs et des poètes ; la rime les entrave ; le tour indispensable aux vers, et qui donne tant de vigueur, est l'analogie de la symétrie cachée, du balancement, en même temps savant et inspiré, qui règle les rencontres ou l'écartement des lignes, les taches, les rappels de couleur."
Eugène Delacroix

"Les couleurs pures devenant plans et s'opposant par contrastes simultanés créent pour la première fois la forme nouvelle construite non par le clair-obscur, mais par la profondeur des rapports des couleurs mêmes."
Sonia Delaunay

"Un paysage n'est pas l'addition d'une branche d'arbre, d'un arbre, d'une maison, d'une montagne lointaine, d'un nuage, constituant chacun une forme séparée s'additionnant au petit bonheur pour constituer leur ensemble. Ce qui revient à dire que c'est l'invention d'un rythme de coordination des sentiments séparés. Donc le peintre n'a pas à craindre de voir et de sentir son paysage plutôt que de le comprendre. (...)
On n'organise pas le spirituel.
On n'organise seulement le concret, le limité, le nécessaire."
André Derain

"La couleur est la matérialisation de la lumière.
C'est donc une matérialisation de l'esprit.
La couleur fixe la lumière.
Où il y a lumière il y a esprit.
L'éternité des jours est la durée d'une lumière. (...)"
André Derain

"(...) notre mouvement était aussi un mouvement de révolte, sociale comme esthétique. La question délicate était ailleurs : comment se révolter contre le monde de l'art et contre le monde en général sans faire de l'anti-art ?"
Daniel Dezeuze, (table ronde animée par Catherine Millet, Support(s)-surface(s), Art press 154, janv. 91).

"I don't deal exclusively with the popular image. I'm more concerned with it as a part of my landscape. Pop Art is only one facet of my work. More than popular images, I'm interested in personal images..."
"Je ne traite pas exclusivement l'image populaire. Je suis davantage concerné par celle-ci comme faisant partie de mon propre paysage. Le Pop Art est seulement une facette de mon travail. Plus que par les images pop, je suis intéressé par des images personnelles..."
Jim Dine, Art News, November 1963.

"La matière, qui est devenue une image grâce à la photographie, redevient une matière dotée de mémoire visuelle."
Tom Drahos, catalogue "Jaina", 1987.

"I am interested in ideas, not merely in visual products."
Marcel Duchamp

"Il est bien possible que le concept de Ready-made soit la seule idée vraiment importante à retenir de mon oeuvre."
Marcel Duchamp

"L'humour et le rire - et pas forcément l'ironie méprisante - sont mes outils de prédilection. Ceci provient peut-être de ma philosophie générale qui consiste à ne pas prendre le monde trop au sérieux - de peur de mourir d'ennui."
Marcel Duchamp

"L'art ne vient pas coucher dans les lits qu'on a faits pour lui ; il se sauve aussitôt qu'on prononce son nom : ce qu'il aime c'est l'incognito. Ses meilleurs moments sont quand il oublie comment il s'appelle."
Jean Dubuffet

"Noir est une abstraction ; il n'y a pas de noir ; il y a des matières noires, mais diversement car il y a des questions d'éclat, mat ou luisant, de poli, de rugueux, de fin, etc."
Jean Dubuffet, l'Homme du commun à l'ouvrage, p.26.

"En tout état de cause, ce n'est pas le dessin qui est éternel, mais la ligne; non la peinture mais la couleur; ce n'est pas le poème, c'est le rythme; ni la musique, ni la sculpture mais le son, la masse."
François Dufrêne (cofondateur du groupe des Nouveaux réalistes)

E

"Si ce sont les plumes qui font le plumage, ce n'est pas la colle qui fait le collage."
Max Ernst

"Le collage, c'est la partie la plus excitante de mon travail, la plus libre; c'est presque une écriture automatique. C'est là que je trouve des solutions formelles pour saturer l'espace, mon côté "all-over", comme on dit pour les artistes abstraits américains. Le collage, c'est à la fois l'original et le modèle."
Erró

F

"Un trou, c'est un modèle impossible à définir uniquement par la vue. Pas question de forme, pas question de couleur... L'expérience, je ne la fais pas à l'aide du tableau, à l'aide de miroirs, grâce à une structure, l'expérience je la fais en vivant, en regardant les choses, en prenant possession du réel... Il s'agit de se mettre en état d'attention".
Fabro (Arte Povera) - à propos de la pièce pour Carla Lonzi.

"L'art est ce qui rend la vie plus intéressante que l'art."
Robert Filliou

"Je ne veux pas faire un tableau, je veux ouvrir l'espace, créer pour l'art une nouvelle dimension, le rattacher au cosmos tel qu'il s'étend, infini, au-delà de la surface plate de l'image."
Lucio Fontana

"L'art sociologique se situe dan la vie. L'art sociologique se place en dehors de l'art."
Fred Forest

"Depuis 1969 je ne fais plus de l'Art. Depuis cette date, mon activité s'est détournée de ce concept dans son acception restrictive pour s'engager dans une recherche de caractère épistémologique. "
Fred Forest

"Une bonne image, vraiment bonne, a l'air de survenir instantanément. C'est une image immédiate. Dans mon travail, quand une image sent le travail et le retravail et qu'on peut y lire que "tiens, elle a fait comme ci et comme ça, et puis comme ça", elle a quelque chose, à mes yeux, de complètement étranger à la beauté artistique. Et habituellement je laisse tomber, même si très souvent je pense qu'il faut dix ratages acharnés avant de trouver cet unique et beau geste du poignet synchronisé avec la tête et le coeur - et voilà, on dirait que cela a été fait en une minute."
Helen Frankenthaler

"J'ai besoin de photographies de la plus plate actualité possible, par exemple que se passe-t-il exactement entre l'instant où vous quittez votre bureau et celui où vous pénétrez au tabac d'à côté ? A mon avis, il s'y passe un nombre incalculable de chocs et d'éblouissements aussi graves de conséquences qu'à l'instant où vous êtes sorti du ventre de votre mère."
Gérard Fromanger

G

"Une idée appartient à tout le monde. La pensée n'appartient pas aux artistes, ce qui leur appartient, c'est le geste."
Gérard Garouste

"J'obtiens par des arrangements de lignes et de couleurs, avec le prétexte d'un sujet quelconque emprunté à la vie ou à la nature, des symphonies, des harmonies ne représentant rien d'absolument réel, au sens vulgaire du mot, n'exprimant directement aucune idée, mais qui doivent faire penser comme la musique fait penser, sans le secours des idées ou des images, simplement par les affinités mystérieuses qui sont entre nos cerveaux et tels arrangements de couleurs et de lignes..."
Paul Gauguin

"Ecrire des pages et des pages, les remplir de pierres, d'herbe, de forêt, de cieux, de mouvements des gens dans la rue, de voix, de maisons, de passé, d'aujourd'hui, de tableaux, de statues, de rivières et de vagues et de verres et de pots et de plâtre blanc dans mon atelier et de nuages, enfant couché dans la liberté..."
Alberto Giacometti

"La forme se défait, ce n'est plus que comme des grains qui bougent sur un vide noir et profond, la distance entre une aile du nez et l'autre est comme le Sahara, pas de limite, rien à fixer, tout échappe."
Alberto Giacometti, Ecrits, 1990

"Toute sculpture qui part de l'espace comme existant est fausse, il n'y a que l'illusion de l'espace."
Alberto Giacometti

"To be with art is all we ask."
"Faire partie intégrante de l'art est tout ce que nous demandons."
Gilbert & George

"We are only human sculptors in that we get up every day, walking sometimes, reading rarely, eating often, thinking always, smoking moderately, enjoying enjoyment, looking, relaxing to see, loving nightly, finding amusement, encouraging life, fighting boredom, being natural, daydreaming, travelling along, drawing occasionally, talking lightly, tea drinking, feeling tired, dancing sometimes, philosophising a lot, criticising never, whistling tunefully, dying very slowly, laughing nervously, greeting politely and waiting till the day breaks.
Gilbert & George. A magazine Sculpture, London, 1970.

"Je me sers toujours d'éléments donnés et simples, je ne veux rien ajouter ni retrancher. Je n'ai même jamais eu envie de déformer; j'isole et je représente. Mes thèmes viennent de l'actualité, des situations familières, de la vie quotidienne; parce que je n'interviens jamais activement contre l'objet, j'éprouve la magie de sa présence."
Domenico Gnoli

"The essence of drawing is the line exploring space."
Andy Goldsworthy

"Mon approche de la terre a commencé par une réaction contre la géométrie. Je trouvais arrogant de l'imposer à la nature, et je le pense toujours. Mais je me rends compte, aujourd'hui, qu'il est arrogant de considérer que l'homme est l'inventeur de la géométrie. En ce qui concerne mes propres travaux, il me semble que la géométrie s'y trouve au même degré que dans la nature."
Andy Goldsworthy

"Je travaille avec une feuille sous l'arbre sous lequel elle est tombée."
Andy Goldsworthy

"One can desire to be marginal, to be on the edge, off at the sides, even untrackable. Marginality can be provocative, perhaps a way out. Or to put it another way, I had no choice ! One can get stuck in marginality. So artists may very well seek marginality even while they strive for art world success."
"On peut souhaiter être marginal, à la limite, hors limite, inclassable. La marginalité peut s'avérer provocatrice, parfois même à l'excès. Peut-être devrais-je dire : je n'avais pas le choix ! On peut être piégé par la marginalité. Ainsi, tout artiste peut rechercher la marginalité et aspirer en même temps au succès."
Leon Golub. Interview pae Alberte Grynaps Nguyen, Art press 290, mai 2003.

"On me pose souvent la question : "Que signifient ces images ?" C'est une mauvaise question. Les images visuelles ne doivent pas se conformer à des pensées verbales ou à des faits poétiques. Une meilleure question serait : "Est-ce que ces images communiquent une vérité émotionnelle ? "
Adolph Gottlieb

H

"(...)faire quelque chose qui éprouve l'environnement ou qui réagit face à lui, qui change, qui n'est pas stable, faire quelque chose d'indéterminé qui paraît toujours différent, dont on ne peut prévoir précisément la forme (...)/ faire quelque chose qui réagit aux changements de lumière et de température, est sujet aux courants d'air et dépend dans son fonctionnement des forces de la gravité (...)/ faire quelque chose qui vit dans le temps et fait faire au spectateur l'expérience du temps, /énoncer quelque chose de naturel."
Hans Haacke

"The best reason to paint is that there is no reason to paint....I'd like to pretend that I've never seen anything, never read anything, never heard anything...and then make something....Every time I make something I think about the people who are going to see it and every time I see something, I think about the person who made it....Nothing is important...so everything is important."
"La meilleure raison de peindre est qu'il n'y a pas de raison de peindre...J'aimerai pouvoir dire que je n'ai jamais rien vu, ni lu, ni entendu...et puis faire quelque chose... Chaque fois que je fais quelque chose je pense aux gens qui iront le voir et chaque fois que je vois quelque chose, je pense à la personne qui l'a fait...Rien n'est important...donc tout est important."
Keith Haring (June 15, 1986 NYC)

"If you could say it with words, there'd be no reason to paint."
Edward Hopper

I

"Ever Present Never Twice The same - Ever Changing Never Less Than Whole"
"Toujours présent jamais deux fois le même - Toujours changeant jamais moins qu'entier."
Robert Irwin

J

"Si l'art ne m'amusait plus, je n'y jouerais plus."
Michel Jaffrennou

"At every point in nature there is something to see. My work contains similar possibilities for the changing focus of the eye...
Generally, I am oppsed to painting which is concerned with conceptions of simplicity. Everything looks very busy to me."
Jasper Johns - from Sixteen Americans, 1959, pp 22-27.

"Fondamentalement, je pense que mon travail et la mission de l'art en grande partie, sont liés à la nature et à la vie.
Je ne pense pas qu'il faille s'engager sur le terrain de la religion ou de la métaphysique, car toutes les deux sont fausses en termes de représentation."
Donald Judd - interview de Catherine Millet AP 119, nov. 87.

K

"La loi absolue de la composition est le rythme... L'art ne se situe pas en dehors de la vie, il est né d'une impulsion naturelle, sa loi fondamentale est le rythme - comme dans la nature. Tout est lié dans un processus dynamique aboutissant à l'harmonie. L'harmonie n'est pas statique mais dynamique".
Kandinsky

"Dans l'architecture, nous ne ressentons pas les "proportions", mais, dans le cas le plus simple, les tensions entre quatre murs, le plafond et le sol; mais ces tensions sont invisibles. Ensuite les tensions des pièces entre elles, leur rapport avec la cage d'escalier, les portes et fenêtres... et jusqu'au dernier clou. Ainsi les bâtiments ont leur rythme, qui conditionne des sensations, perçues comme "agréables" et "fonctionnelles".
Kandinsky

"Peut-être avons-nous enfin atteint le point où tout est possible pour l'artiste, où l'abstrait et le concret sont interchangeables."
Allan Kaprow

"Art does not reproduce the visible, rather it makes visible."
"L'art ne reproduit pas le visible. Il le rend visible."
Paul Klee

"Le bleu n'a pas de dimension [...] Toutes les couleurs amènent des associations d'idées concrètes, matérielles ou tangibles, tandis que le bleu rappelle tout au plus la mer et le ciel, ce qu'il y a de plus abstrait dans la nature tangible et visible."
Yves Klein. Conférence à la Sorbonne, le 3 juin 1959.

" L'authentique qualité du tableau, son être même, se trouve au-delà du visible, dans la sensibilité picturale à l'état matière première. "
Yves Klein

"I think to be an artist, today, it's to call into question the nature of art - to be " creative ", for me, it's that. That implies a total responsibility for the artist as an individual vis-a-vis to the political, social and cultural implications of his activity."
"Je crois qu'être artiste, aujourd'hui, c'est remettre en cause la nature de l'art - être "créatif", pour moi, c'est cela. Cela implique une responsabilité totale de l'artiste en tant qu'individu face aux implications politiques, sociales et culturelles de son activité."
Joseph Kosuth

"Les propositions de l'art ne sont pas d'ordre factuel mais ont un caractère linguistique, elles ne décrivent pas la manière d'être d'objets physiques ni même psychiques, elles expriment des définitions de l'art ou leurs implications formelles."
Joseph Kosuth

"Ce que l'art a en commun avec la logique et les mathématiques c'est qu'il est une tautologie ; c'est-à-dire que l'"idée de l'art" (l'"oeuvre") et l'art sont une même chose."
Joseph Kosuth, Art After Philosophy

L

"Je peins le mariage malheureux du biomorphique et du décoratif, du “pinceau chargé” et du géométrique, du psychisme et de la culture populaire. Je veux une peinture qui soit opérative. Je cherche le contenu. non l’abstraction."
Jonathan Lasker

"Il y a chez moi un côté promeneur, arpenteur, et tout ce que je regarde est aussitôt passé au filtre de ma réflexion du moment. Les choses sont comme décodées, analysées. C'est toujours mon chantier le plus actif du moment, le plus brûlant, qui me fait regarder la réalité de telle ou telle façon. Les oeuvres naissent ainsi."
Bertrand Lavier

"I consider the beauty of modelling is completely independent of the sentimental, descriptive and imitative values in general. Each object, painting, architecture, decorative structure, have a value in oneself, strictly absolute, independent of what it represents."
"Je considère que la beauté plastique en général, est totalement indépendante des valeurs sentimentales, descriptives et imitatives. Chaque objet, tableau, architecture, organisation ornementale, a une valeur en soi, strictement absolue, indépendante de ce qu'elle représente."
Fernand Léger

"J'essaie de restaurer un peu de la sensibilité du dessin original qui a été perdue dans l'opération de transfert photographique."
Sherrie Levine, (à propos de ses copies d'après des livres).

"Je qualifierai de "concept art" le genre artistique dans lequel je me suis engagé. Lorsqu'un artiste utilise une forme conceptuelle, cela signifie que toute la programmation et les décisions sont faites à l'avance et que l'exécution est une affaire de pure forme. L'idée devient une machine qui produit l'art."
Sol Lewitt

"Art doesn't transform. It just plain forms."
Roy Lichtenstein

"Les clichés sont des modèles simples frappants, mémorables et faciles à communiquer. Ils peuvent signifier l'essentiel d'une idée. Ils ont la possibilité de devenir monumentaux. "
Roy Lichtenstein, Interview par Diane Waldman.

M

"J'essaie d'intervenir. Je suis pour l'artifice s'il peut faire basculer, s'il peut bousculer un quotidien insoutenable..."
Malaval

"L'évolution en art se meut toujours plus loin, car tout dans le monde se meut et il n'y a pas en art que des évolutions, il y a aussi des révolutions."
Kasimir Malévitch, De Cézanne au Suprématisme, Moscou, 1920.

"L'art est la capacité de créer une construction qui ne découle pas des relations entre les formes et la couleur, qui n'est pas fondée sur le goût esthétique préconisant la joliesse de la composition, mais qui est bâtie sur les poids, la vitesse et la direction du mouvement. "
Kasimir Malévitch

"La concision en art, est une nécessité et une élégance. L'homme concis fait réfléchir; l'homme verbeux ennuie. Modifiez-vous toujours dans le sens de la concision. (...) Dans une figure, cherchez la grande lumière et la grande ombre; le reste viendra naturellement ; c'est souvent très peu de chose. Et puis, cultivez votre mémoire ; car la nature ne vous donnera jamais que des renseignements. C'est comme un garde-fou, qui vous empêche de tomber dans la banalité. (...) Il faut tout le temps rester le maître et faire ce qui amuse. Pas un pensum !"
Edouard Manet

" There is nothing to say, only to be, only to live."
" Il n'y a rien à dire, il n'y a qu'à être, il n'y a qu'à vivre."
Piero Manzoni

"Le futurisme est un continuel effort pour dépasser les lois de l'art et l'art lui-même à travers quelque chose d'imprévu qu'on pourrait appeler vie-art-éphémère."
Marinetti

"Whatever the artist makes is always some kind of self portrait."
"Quoi que puisse faire l'artiste, c'est toujours une sorte d'autoportrait."
Marisol

"I chose the sculpture for its tactile side, for this possibility of travelling inside, I would like to make a thing which one could enter as a hut, as in a cave"
"J'ai choisi la sculpture à cause de ce côté tactile, de cette possibilité de voyager dedans, j'aimerais faire une chose dans laquelle on pourrait entrer comme dans une hutte, comme dans une caverne"
Etienne Martin

"Il n'y a ni formes ni objets. Il n'y que des événements - des surgissements - des apparitions."
André Masson

"Dessiner, c'est préciser une idée. Le dessin est la précision de la pensée. Par le dessin les sentiments et l'âme du peintre passent sans difficulté dans l'esprit du spectateur. Une oeuvre sans dessin est une maison sans charpente."
Henri Matisse

"Une avalanche de couleurs reste sans force. La couleur n'atteint sa pleine expression que lorsqu'elle est organisée, lorsqu'elle correspond à l'intensité de l'émotion de l'artiste."
Henri Matisse

"L'art médiocre m'a toujours intéressé. Je ne crois plus à l'innocence de l'art actuel qui se contente d'être un exercice d'habileté, de savoir-faire, pour accoucher d'une vague aura de "qualité", comme chez Tapies ou des gens comme cela."
Gerhard Merz

"Nous sommes les promoteurs, les provocateurs, les oracles, les simples acteurs de la théorie et la pratique de l'iconographie."
Mario Merz - 1978

"Need is to build - hour per hour, day per day -, to direct its will on what is scattered in the life. "
"La nécessité c'est de construire - heure par heure, jour par jour -, de diriger sa volonté sur ce qui est éparpillé dans la vie."
Mario Merz

"Les taches, c'est une provocation. J'y réponds. Vite. Il faut faire vite, avec ces grandes molles, capables de se vautrer partout. C'est tout de suite la minute de vérité. Tout de suite avant qu'elles n'étendent leur domaine d'abjection et de vomissements. Insupportables tâches. Tachiste, si j'en suis un, qui ne peut tolérer les tâches."
Henri Michaux

"Blanc absolu. Blanc par-dessus toute blancheur. Blanc de l'avènement du blanc. Blanc sans compromis, par exclusion, par totale éradication du non-blanc. Blanc fou, exaspéré, criant de blancheur. Fanatique, furieux, cribleur de rétine. Blanc électrique atroce, implacable assassin."
Henri Michaux

"I try to apply colors like words that shape poems, like notes that shape music."
Joan Miro

"The position of the artist is humble. He is essentially a channel."
"La position de l'artiste est humble. Il est essentiellement un canal."
Piet Mondrian

"Nous arriverons, dans un avenir peut-être lointain, vers l'abolition de l'art coupé de notre environnement, qui est la véritable réalité plastique. Mais cette fin est en même temps un nouveau commencement. L'art ne fera que continuer ; il s'accomplira de plus en plus. Une nouvelle réalité plastique découlera de l'unification de l'architecture, de la sculpture, de la peinture."
Piet Mondrian, l'Art plastique et l'art plastique pur.

"Tous mes travaux sont des bouts de pellicule de films noirs plus ou moins trempés dans un bleu monochrome et, pendant un temps, dans un Technicolor fondamental."
Jacques Monory

"I am a sculptor because the shape of things matters even more to me than colour of them. It may be that a painter is excited as much by color as by form. Some painters have been like this, though others have been as interested by form as sculptors are. For me, it is the three-dimensional reality and shape which one wants to understand, to grasp and to experience. This is, I think, what makes me a sculptor - I need these three dimensions, as a musician needs sound and notes of music, and a writer must be interested in words. The differents arts call for a different sense -sight, touch, hearing, tatse. The actual three dimensions of a form are what I like and need. I want to produce the complete thing, rather than a sketch or an illusiosn of it."
Henry Moore - In With Henry Moore, the artist at work, photographed by Gemma Levine. Times books, 1978.

"J'ai toujours été passionné par le mariage de l'ordre et du désordre que ce soit l'un qui produise ou perturbe l'autre ou l'autre qui produise ou perturbe l'un."
François Morellet, 1984.

"Tenant compte : - que les oeuvres d'art plastique n'ont jamais réussi à transmettre aux spectateurs le message, la philosophie, la poésie ou même la sensibilité que les créateurs pensaient y avoir mis - que les spectateurs sont géniaux (voir Robert Filliou) mais ont besoin pour déballer leur pique-nique poético-philosophique, d'emplacements vides préparés à cet effet, j'ai (depuis vingt ans) fabriqué des objets inutiles (donc artistiques) caractérisés par l'absence de tout intérêt de composition ou d'exécution et la présence de systèmes simples et évidents faisant souvent appel au hasard réel ou à la participation des spectateurs.
J'ai ainsi réduit au minimum (je l'espère) mon intervention, ma créativité et ma sensibilité et peux par conséquent vous avertir que tout ce que vous trouverez d'autre (ne serait-ce rien) hors mes petits systèmes, vous appartient à vous spectateurs."
François Morellet, dans le catalogue de l'exposition "François Morellet", Nationalgalerie, Berlin, Kunsthalle, Baden-Baden, Musée d'Art moderne de la ville de Paris, 1977.

"Les gens pensent que je crée un univers de fantaisie pour m'évader de la réalité. Mais je crois qu'un monde synthétique possède sa propre réalité et sa propre intériorité : il est fait de ce que vous sentez, de ce que vous expérimentez, de ce que vous rêvez..."
Mariko Mori

" Actionism was the unfolding of energy. I also call it may Big bang. (...) I used Actionism to clear out the social dungpile in myself. (...)
I worked with material, with food and later even with bodily excretions-includig language; language as an excretion fro the mouth. The material was already there. I just exaggerated it some more and mixed it with plaster. I poured my garbage pail with all the junk from my apartment ino picture : dust from the dustpan, cigarette butts, chicken bones-everything was used in the pictures. (...)
Later in the material actions the human body was treated as an object. I had to work with soft materials. The meeting of the human body with food materials awakens associations of nourishment, eating, money, possession, destruction. I used more and more material in the sculptures. In the end the whole world was included. Actionism lasted ten years. In the commune I founded a social form in which all reality was seen as material. "
" L'actionnisme était un déploiement d'énergies. Je l'appelle aussi mon Big Bang. (…) Je me suis servi de l'actionnisme pour me débarrasser de tout ce fumier social que j'avais accumulé. (…)
J'ai travaillé avec des matériaux, de la nourriture et même, plus tard, avec les excréments, parmi lesquels le langage, le langage n'étant rien d'autre qu'un excrément de la bouche. Les matériaux se trouvaient là. Je n'ai fait que les mélanger avec du plâtre. J'ai vidé ma poubelle pleine et tout ce qui traînait dans l'appartement sur le tableau : le contenu de la pelle à poussière, les mégots, les os de poulet - les tableaux sont composé de tout cela. (…)
Plus tard, avec l'action matérielle, c'était le corps humain même qui était traité comme objet. J'ai dû travailler avec des matériaux mous. La rencontre du corps humain et des denrées alimentaires génèrent des associations telles que : repas, argent, possession et destruction. Les sculptures ont demandé de plus en plus de matériaux. A la fin, c'est le monde entier qui est devenu matériau. L'actionnisme a duré dix ans. J'ai fondé, avec la communauté, une structure sociale où le réel dans son entier était considéré comme matériau. "
Otto Muelh

N

" The reality is that figuration is just a pretext. According to the realist conception, every object or figure is accompanied by a cast shadow. In a metaporical sense, that cast shadow is me. The shadow that accompanies the figure gives the object volume but, at the same time, it is itself a distorted form. What I mean is that there's nothig virtual about my work, that its base is realism. And, at the same time, that I twist realism in order to change te perception or the feeling aroused by the objetc represented. "
" Le recours à la figuration est en réalité un prétexte. Dans une conception réaliste, tout objet ou toute figure s'accompagne d'une ombre projetée. Dans un sens métaphorique, cette ombre projetée, c'est moi. L'ombre qui accompagne la figure donne du volume à l'objet, mais en même temps, elle dessine elle-même une forme distordue. Je veux dire par là d'une part que mon travail est en rien virtuel, et que le réalisme en est la base ; d'autre part, que je détourne le réalisme pour faire évoluer la perception ou le sentiment suscité par l'objet figuré. "
Xie Nanxing

"(...) I knew that a day I took away from the work did not make me too happy. I just feel that I’m in tune with the right vibrations in the universe when I’m in the process of working. I always felt right when I was right here. And even if I didn’t want to compose, so I painted or stacked the pieces or something. In my studio I’m as happy as a cow in her stall. That’s the only place where everything is all right."
Louise Nevelson

" Quelquefois c'est le matériau qui prend le pouvoir, quelquefois c'est moi, cela permet un jeu de bascule. J'utilise constamment le point et le contrepoint, comme en musique. Poids et contrepoids. [...] Je permets au matériau de se mouvoir selon ce que je ressens, selon son poids et son propre mouvement. "
Louise Nevelson, Aubes et crépuscules, Paris, Des femmes, 1983, p.147.

" L'ombre est fugitive, je l'arrête et lui donne une substance solide. [...] Je suis contente qu'une ombre puisse avoir une forme et un poids comme le reste. "
Louise Nevelson, Aubes et crépuscules, Paris, Des femmes, 1983, p.156-157.

"We are making it out of ourselves."
"Nous le puisons (notre art) en nous-mêmes."
Barnett Newman

" Dans un tableau, il devrait être impossible de séparer la forme de la couleur et la couleur de la forme, de même qu'il est impossible de séparer la couleur de bois du bois ou la couleur de pierre de la pierre. La couleur n'existe pas en tant que peinture appliquée, mais comme le coeur de l'idée, et cette idée ne peut pas plus être altérée que le bleu du ciel d'été. "
Ben Nicholson

"Je fais des peintures ouvertes. J'aime bien la légèreté, les choses aériennes et la manière dont la couleur palpite. La présence de la peinture est la seule chose importante."
Kenneth Noland

O

" Un élément majeur du land art était que les oeuvres pouvaient être vues comme lieux aux limites extensibles. Et d'une matérialité indéfinie. "
Dennis Oppenheim, cité in l'Art vivant, n°40, juin 1973.

" L'artiste se passe de l'intervention d'un élément secondaire : il devint à la fois l'instigateur et la victime de son art. C'est un système de feedback, un système clos. "
Dennis Oppenheim

"If I didn't think what I was doing had something to do with enlarging the boundaries of art, I wouldn't go on doing it."
Claes Oldenburg

" Pour moi la sculpture est simplement du matériau en action. Qui n'a que la gravité pour limites. J'ai toujours eu une conception très large de la sculpture et ai toujours voulu changer de direction, comme de matériaux. "
Claes Oldenburg

"J'ai fait en sorte que mon corps devienne un lieu de débat public, j'ai porté l'art et la vie à leurs extrêmes. C'est porter ses idées sur soi."
Orlan

P

"En somme, rien n'est davantage fini qu'une oeuvre qui n'est pas encore commencée et pourtant, tout, à seule condition d'exister, nous amène à recommencer."
Paolini (Arte Povera)

"Qu'une chose soit visible ou invisible ne change absolument rien, puisqu'elle est, de toute façon, invisible dans la réalité. La forme n'est pas l'oeuvre. L'oeuvre est toujours souterraine. Je pense que le coeur de la terre est le seul musée authentique pour abriter une sculpture."
Claudio Parmeggiani

"Je crois que je n'ai jamais voulu faire à tout prix quelque chose qui soit de la sculpture ; j'ai toujours travaillé à partir de l'objet, de la logique de la matière.
(...) Quand j'ai utilisé l'arbre, je ne l'ai pas utilisé en tant qu'image, ce n'était pas un travail sur la symbolique de l'arbre. Je me suis servi du bois et de la végétation comme une matière capable de se transformer, de se modeler. Je reconnais par ailleurs la richesse de la symbolique de l'arbre, mais le principe fondamental de mon travail est une adhésion à la réalité."
Giuseppe Penone, Entretien réalisé à Paris entre le 15 janvier et le 11 juin 2003 par Catherine Grenier et Annalisa Rimmaundo.

" I'm not a painter, I'm not a musician, I'm not professional, I'm not lover. "
" Je ne suis pas peintre, je ne suis pas musicien, je ne suis pas professionnel, je ne suis pas amateur."
Francis Picabia

" Our head is round to allow that mind changes direction."
" Notre tête est ronde pour permettre à la pensée de changer de sens."
Francis Picabia

" Every child is an artist. The problem is how to remain an artist once he grows up."
Picasso

" I don't seek, I find."
" Je ne cherche pas, je trouve."
Picasso

"Je travaille sur des villes, elles sont mon vrai matériau ; je m'en saisis pour leurs formes, leurs couleurs, mais aussi pour ce qui ne se voit pas, leur passé, les souvenirs qui les hantent. Quand je colle mes images sur un escalier de Paris ou un mur d'église napolitaine, il y a une interaction entre mon image et l'espace-temps où je l'insère. L'image n'existe plus pour elle-même : le Caravage ne m'intéresse pas, il ne compte que par et pour Naples."
Ernest Pignon-Ernest

" C'est à partir du monochrome sans chrome, ce zéro total qu'était cette surface polie, que toutes les images ont pu sortir... Il y avait là non seulement un autoportrait, mais du fait de l'acier réfléchissant, l'autoportrait du monde."
Pistoletto (Arte Povera) - à propos des collages sur miroir.

" Nos moulages en papier sont des peaux fragiles arrachées à la pierre qui, elle-même se dégrade."
Anne et Patrick Poirier, cité in Boîtes, catalogue.

" It should not be forgotten each form has two colors: one inside, the other outside. Thus the egg, which is white outside but yellow inside. And the same holds true for each thing. "
" Il ne faut pas oublier que chaque forme a deux couleurs : l'une intérieure, l'autre extérieure. Ainsi l'oeuf, qui est blanc à l'extérieur mais jaune à l'intérieur. Et il en va de même pour chaque chose. "
Serge Poliakoff

" The painting has a life of its own."
Jackson Pollock

" J'ai besoin de la résistance d'une surface dure. Sur le plancher je suis plus à l'aise. Je me sens plus près, et davantage partie de la peinture, dès lors que je peux marcher autour d'elle, travailler des quatre côtés à la fois et être littéralement dans la peinture."
Jackson Pollock, cité in Hubert Damisch, Fenêtre jaune cadmium, ou les dessous de la peinture, Paris, 1984.


Q


R

" Je les appelle des «combine-painting ", c'est à dire des œuvres combinées (…). Je veux ainsi éviter les catégories. Si j'avais appelé peinture ce que je fais, on m'aurait dit que c'étaient des sculptures, et si j'avais appelé cela des sculptures, on m'aurait dit qu'il s'agissait de bas reliefs ou de peintures."
Robert Rauschenberg, Robert Rauschenberg entretien avec André Parinaud (1961) in catalogue Paris/ New York, 1908-1968, pp 723-726.

" Je n'ai aucun but. Les peintres emploient des couleurs qui, elles aussi, sont fabriquées. Je désire intégrer à ma toile n'importe quels objets de la vie (…). L'erreur c'est d'isoler la peinture, c'est de la classifier. J'ai employé des matériaux autres que la peinture, afin que l'on puisse voir les choses d'une manière neuve, fraîche. "
Robert Rauschenberg, Robert Rauschenberg entretien avec André Parinaud (1961) in catalogue Paris/ New York, 1908-1968, pp 723-726.

" I photograph what I don't want to paint, and I paint what I can't photograph. "
" Je photographie ce que je ne désire pas peindre, et je peins ce que je ne peux pas photographier."
Man Ray

" Depuis 35 ans, dans le monde d'aujourd'hui, un objet caméléon déguisé en oeuvre d'art traverse notre fin de siècle atterrissant tel un OVNI au coeur de nos villes tout en se nichant au coeur de ma conscience.
Que veut-il faire, quelle réponse tente-t-il de m'apporter cet objet muet ? Son indépendance me surprend, m'est-il nécessaire je n'en sais même rien. Pourtant il est là occupant l'espace, transformant l'espace, balise d'une nature disparue, prothèse élevée au rang de monument, objet blessé de la naissance."
Jean-Pierre Raynaud, Un jardinier dans la ville, Actes Sud,1998.

" Le propre de l'art est de s'affranchir des interdits, à chacun de vérifier sa capacité à la liberté."
Jean-Pierre Raynaud

" L'important ne réside pas dans les techniques, mais dans l'usage qu'on en fait. Il faut avant tout, avoir une nouvelle conception du monde, d'où un nouveau vocabulaire, une nouvelle manière de structurer la surface, l'emploi de nouveaux matériaux s'impose alors de lui-même, du seul fait qu'il réponde à une logique interne. "
Martial Raysse, Extraits d'un entretien avec Jean-Jacques Lévêque, " La beauté c'est dans le mauvais goût ", Arts, 1965.

" La beauté c'est le mauvais goût. Il faut pousser la fausseté jusqu'au bout. Le mauvais goût, c'est le rêve dune beauté trop voulue. "
Martial Raysse, Extraits d'un entretien avec Jean-Jacques Lévêque, " La beauté c'est dans le mauvais goût ", Arts 1965.

"J'essaie toujours de peindre mes toiles comme si c'était la première fois."
Paul Rebeyrolle

"Il y a de l'amour, l'amour de la nature, de la matière, des gens, et puis aussi de l'humour."
Paul Rebeyrolle

"Ce qui nous semble flou c'est l'imprécision, c'est-à-dire autre chose si on les compare à l'objet représenté. Mais du fait que ces tableaux ne sont pas pensés pour qu'on les compare à la réalité, ils ne peuvent être ni flous, ni précis, ni autre chose."
Gerhard Richter

" Mes tableaux sont sans objet; mais comme tout objet, ils sont l’objet d’eux-mêmes. Ils n’ont par conséquent ni contenu, ni signification, ni sens; ils sont comme les choses, les arbres, les animaux, les hommes ou les jours qui, eux aussi n’ont ni raison d’être, ni fin, ni but. Voilà quel est l’enjeu. (Mais il y a quand même de bons et de mauvais tableaux.)"
Gerhard Richter, in /Notes/, 1984

"I like taking things apart, reversing, spreading doubt, suspending. In this long critical rumination, I am bound to come up against all kinds of ambiguities, dead ends and paradoxes. It's a general tone.(...) in the creative act itself, there is no doubt or irony, it's all swept awy, I don't give it a throught."
"J'aime défaire, retourner, mettre en doute, suspendre. Il est fatal que dans cette longue rumination critique, je rencontre toutes les formes d'ambiguïtés, d'impasses et de paradoxes. C'est une tonalité générale. (...) dans l'acte de création lui-même, ni le doute, ni l'ironie n'existent, tout est balayé, je ne pense à rien du tout."
Eric Rondepierre, interview par Evence Verdier, Art Press 311, avril 2005.

"J'adhère à la réalité matérielle du monde et à la substance des choses."
Mark Rothko

"J'ai besoin de mettre en mouvement des choses séparées, éclatées, qui appartiennent à des temps et des espaces multiples."
François Rouan

"Mon intention n’a jamais été de faire des peintures blanches. [...] Le blanc est seulement un moyen d’exposer d’autres éléments de la peinture [...]. Le blanc permet à d’autres choses de devenir visibles."
Robert Ryman, cité in Artstudio, "Monochromes", n°16, printemps 1990.

S

" What is a painting, I know nothing about it. It's what I seek. Each one of my paintings puts the question. I can only say in my opinion a painting when we sufficiently look at, is not a window to outside, but a gate which opens to inside. "
"Ce qu'est un tableau, je n'en sais rien. C'est ce que je cherche. Chacune de mes peintures pose la question. Je peux seulement dire qu'à mon sens un tableau, lorsqu'on le regarde suffisamment, n'est pas une fenêtre vers l'extérieur, mais une porte qui s'ouvre vers l'intérieur."
Jean-Michel Sanejouand

" Le mot Merz signifie en substance l'assemblage à des fins artistiques de tous les matériaux imaginables et, sur le plan technique, et par principe, l'égalité de chacun de ces matériaux. L'artiste crée par le choix, la disposition et la déformation des matériaux. "
Kurt Schwitters, 1919.

"I love to watch people. I'm interested in their gestures and I'm interested in their experiences and mine. In the early years I spent a lot of time trying to look as bluntly as Icould at people in their environments. Very often I saw them against garish light, illuminated signs. I saw them against visuallly vivid objects that were considered low class, anti-art, un-art, kitsch, disrepuable, and I suppose thissculpture is like some of those attitudes of that time."
George Segal, about "Cinema", 1963. In George Segal : Sculptures by Martin Friedman and Graham W.J. Beal, Walker Art Center, Minneapolis, 1978.

"Le réel n'est pas limité par des contours ni composé de formes définies. / Il est avant tout Lumière-Chaleur, puis Sons-Bruits-Odeurs-Poids. / La peinture est tout cela perçu par notre sensibilité et exprimé par des formes et des couleurs."
Severini, Ecrits sur l'art.

"L'appareil photo est un simple pinceau et je m'insère dans la photo pour reproduire exactement le geste du personnage. Le fait que cela soit moi n'a aucune importance."
Cindy Sherman

"Si ces peintres que spécialiserait mieux l'épithète chromo-luminaristes, ont adopté ce nom de néo-impressionnistes, ce ne fut pas pour flagorner le succès (les impressionnistes étaient encore en pleine lutte), mais pour rendre hommage à l'effort des précurseurs et marquer, sous la divergence des procédés, la communauté du but : la lumière et la couleur. C'est dans ce sens que doit être entendu ce mot néo-impressionnistes, car la technique qu'emploient ces peintres n'a rien d'impressionniste : autant celle de leurs devanciers est d'instinct et d'instantanéité, autant la leur est de réflexion et de permanence."
Paul Signac, D'Eugène Delacroix au néo-impressionnisme, 1899.

"Cette confrontation avec l'extérieur était très stimulante. La plupart d'entre nous étaient habitués à travailler dans un espace clos. Ainsi je fis une large spirale, un système de triangles se déroulant et qui ne pouvaient être vu que d'avion. Ce dialogue intérieur / extérieur m'intéressait et, de ce fait, j'en vins à développer une dialectique ou une méthode que j'appelle Site et Non-site."
Robert Smithson

"La peinture commence à partir du moment où l'on met un point sur un segment de droite [...] l'art commence au choix."
Soulages

"On pourrait dire aussi que le jeu s'oppose au travail et que la peinture est plutôt une activité de jeu. Cela me plairait davantage mais encore faudrait-il préciser que dans le jeu, il y a des choses très graves qui s'engagent et que lorsque je joue à ce jeu, j'ai conscience de la complexité et de la gravité de ce qui intervient et c'est ce qui me le rend nécessaire. Dans ce jeu tout se joue."
Soulages

"Ma première oeuvre a été réalisée en 1959. Dans l'esprit de la poésie concrète, je voulais montrer que l'art est partout. J'ai donc pris un morceau de mur, et je l'ai fixé pour le rendre transportable et présentable. La pièce mesure soixante centimètres sur quatre-vingt-cinq et s'appelle : Pourquoi pas un Tapies ?
Daniel Spoerri

T

"L'art est total, car il peut être"fait" aussi bien de pierre et d'huile, de bois et de fer, d'air et d'énergie, de gouache, de toiles et de situations, d'imaginaire et d'obstination, d'ennui, de bouffonnerie, de colère, d'intelligence, de colle et de fil de fer ou d'opposition..."
Jean Tinguely, cité in l'Art Vivant, n°7, janvier 1970.

"Chaque trait est habité de sa propre histoire, dont il est l'expérience présente; il n'explique pas, il est l'événement de sa propre matérialisation."
Cy Twombly

U

"Je peux enfin toucher l'écorce de l'arbre, observer le vol de l'oiseau, déguster le goût de la baie, entendre le cri de l'animal et, enfin, sentir le parfum de la fleur. C'est tout ce qui s'offre à la préhension des cinq sens de l'homme, qui participe à la conception de mon travail."
Nils Udo

V

"I want to touch people with my art. I want them to say 'he feels deeply, he feels tenderly."
Van Gogh

"Ce qui me passionne le plus, beaucoup, beaucoup davantage que tout le reste de mon métier, c'est le portrait, le portrait moderne. Je le cherche par la couleur [...] Je voudrais faire des portraits qui un siècle plus tard aux gens d'alors apparussent comme des apparitions. Donc je ne cherche pas à faire cela par la ressemblance photographique mais par nos expressions passionnées, employant comme moyen d'expression et d'exaltation du caractère notre science et goût moderne de la couleur."
Van Gogh

"Je ne suis aucun système de touche. Je tape sur la toile à coups irréguliers, que je laisse tels quels."
Van Gogh

"La position historique de l'Art Conceptuel relève d'une double action menée à un moment charnière de l'histoire où beaucoup de choses bougeaient, mais où, à de rares exceptions près, la réflexion critique était loin de représenter un critère de valeur essentiel.
Cette double action a été, d'une part, un travail de remise en cause de certaines expériences qui semblaient fondamentales, et d'autre part le développement d'un mode linguistique d'investigation.
Ce que nous condamnions, c'était les abus du formalisme, ainsi que la tendance de certains artistes à croire trop naïvement qu'il s'agissait de s'exprimer pour faire de l'art."
Bernar Venet

"Après avoir gagné un semblant d'autonomie par le support mobile, panneaux de bois, tables ou toiles montées, les tableaux restent, aux XVIIIème et XIXème siècles, bordés par des cadres très importants en eux-mêmes, d'un travail considérable, qui avaient pour fonction d'isoler la peinture du mur qui la supportait (que les tableaux couvraient au bord à bord) pour l'enchâsser dans un espace conventionnel dit neutre."
Claude Viallat, Catalogue Claude Viallat ; p 46)

"La plupart des travaux se font autour d'un vide, c'est-à-dire d'un sens qui ne veut pas se donner immédiatement. Nous ne limitons pas, au contraire, nous cherchons toujours à l'ouvrir. C'est une notion importante qui, je crois, doit être perturbatrice. Ce qui est donné à voir n'est pas rassurant, ne parle pas précisément de quelque chose."
Claude Viallat, (table ronde animée par Catherine Millet, Support(s)-surface(s), Art press 154, janv. 91).

"... Les bords de la toile sont peints eux aussi et la toile prend le mur, s'ouvre, compose avec le mur lui-même, devient élément d'un tableau qui est le mur, le sol, le plafond, l'espace de la pièce et l'espace extérieur."
Claude Viallat

"Bientôt, les images seront formées à partir d'un système logique, presque comme on fait de la philosophie - on décrira les objets à partir de principes et de codifications mathématiques au lieu d'arrêter dans le temps des ondes lumineuses."
Bill Viola

" Duchamp declared object is a work of art, I declare life itself is a work of art."
" Duchamp a déclaré que l'objet est une oeuvre d'art, moi je déclare que la vie elle-même est une oeuvre d'art."
Wolf Vostell

W

"Si vous voulez tout savoir sur Andy Warhol, regardez juste la surface de mes peintures, de mes films et de moi-même. Il n'y a rien de plus derrière."
Andy Warhol

X
Y
Z